logo

Pourquoi suis-je vidéaste de mariage ?

Souvent, dans les rendez-vous Skype avec nos mariées, on me demande comment je suis passée de la photo à la vidéo, et comment je suis devenu vidéaste de mariage.

La réponse est très simple : elle vient de la demande. De votre demande. Céline a toujours été la photographe fan d’architecture et fan d’humain. Quand elle s’est lancée, je ne voulais pas devenir photographe professionnel. J’étais très heureux de faire mes portraits et mes photographies de macro sans aucune obligation de résultats.

Createurs d'emotions - Videaste-3

À coté de cela, la fonction vidéo des réflex est arrivée et elle a commencé à vraiment m’intéresser, car avec le même parc optique (que nous avions), je pouvais réaliser des choses hyper-qualitatives sans investir plus. L’ergonomie d’un reflex qu’il soit Canon ou Nikon reste très abordable et donc facile à prendre en main pour la vidéo. Il faut juste s’entraîner, chose que j’ai fait sur mes premiers cobayes : ma famille. Quelques vidéos de voyage, quelques vidéos d’enfants… Le déclic est venu de l’une des mariées de Céline qui a clairement demandé à ce que je vienne réaliser la vidéo de leur mariage. Tenté par le défi, j’ai dit oui et depuis je n’ai jamais arrêté… Aujourd’hui, je fais principalement du mariage tout simplement parce que cela me plaît.

Createurs d'emotions - Videaste-2

J’aime suivre les personnes pendant 12 heures et réussir à faire des images de tout ce qu’il se passe autour d’eux (et derrière leur dos). J’aime ramener des émotions et des souvenirs. Aujourd’hui, je trouve que je fais le plus beau métier du monde en tant que vidéaste de mariage.

Createurs d'emotions - Videaste-1

Je suis devenu vidéaste de mariage par passion et par envie. Je n’ai fait aucune école de cinéma et je n’étais pas destiné à faire ce métier. Aujourd’hui j’ai la chance d’accompagner une vingtaine de couples par an pour l’un des plus beaux jours de leurs vies.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *